Expositions

Depuis 2004, Les Hookeuses du Bor’de’lo ont réalisé dix expositions comme collectif. La première exposition, créée dans le cadre du Congrès mondial acadien 2004, a révélé la force créative de travailler à partir d’un thème commun. C’est ainsi que cette approche a mené à une explosion de créativité, à l’exploitation de multiples techniques innovatrices liées à la technique du hookage et au développement de tous les membres du groupe.  





Les Hookeuses du Bor’de’lo & Roussel (2014)


Exposition créée pour le CMA 2014 qui rend un vibrant hommage à Claude Roussel, artiste et sculpteur de réputation internationale. Cette exposition d’envergure présente une trentaine de tapis hookés réalisés d’après les œuvres de Roussel. Le thème de l’Acadie des terres et forêts est magnifiquement représenté dans une grande mosaïque. De plus, une sculpture créée par Roussel et une tapisserie de Danielle Ouellet mettent en vedette le porc-épic du Madawaska. Ces œuvres seront inaugurées lors de l’ouverture du CMA 2014. 







Les Hookeuses s’écartent… (2012)


L’exposition Les Hookeuses s’écartent… se veut une exploration éclatée de la technique du hookage. Pour cette exposition, les membres du groupe Les Hookeuses du Bor’de’lo ont choisi de sortir des sentiers battus et de s’aventurer dans la découverte de nouvelles techniques, de nouveaux matériaux, d’applications inusitées de cet art traditionnel. C’est ainsi que cette exposition offre au public une variété de nouveautés, telles que des vêtements, des œuvres sculpturales et une mosaïque exécutée collectivement par 15 membres du groupe.    






Symphonie en H majeur (2011)


C’est avec éclat et dans un tourbillon de couleurs et de sons que Les Hookeuses du Bor’de’lo présentent leur magnifique collection de tapis hookés de conception originale inspirés de la musique. L’art abstrait est le fil conducteur qui uni cette exposition composée de 19 tapis hookés (40" x 40"). La composition des œuvres a été largement influencée par un répertoire éclectique de pièces musicales allant d’Elvis Presley à Debussy. Une vraie symphonie de couleurs.







Divines fenêtres… sâcrées hookeuses! (2009)


Cette exposition majeure, créée pour le Congrès mondial acadien 2009 est composée de 17 tapis hookés qui prennent tous la forme d’une fenêtre d’une des églises de la Péninsule acadienne. Ces tapis de grand format révèlent la richesse du patrimoine religieux de l’Acadie, la beauté de ses vitraux tout en intégrant les éléments caractéristiques des églises de la Péninsule acadienne. 







Les oiseaux de nos rivages (2009)


Exposition présentant les oiseaux de la Péninsule acadienne. Les œuvres sont accompagnées d’une belle collection d’oiseaux sculptés sur bois, certaines sculptures incorporant la technique du hookage, tel  le héron avec son plumage. 







Nos tourbières… un univers à découvrir (2009)


Exposition mettant en valeur les plantes et les fleurs que l’on retrouve dans les tourbières de la Péninsule acadienne. L’originalité de cette exposition réside dans le mariage de la technique du hookage à la confection de coussins.






Autoportrait (2008)


Dix membres du groupe ont exposé leurs autoportraits, réussissant du même coup à capter l’essence même de leur être. C’est ainsi qu’on peut voir un touchant portrait d’une grand-mère avec ses petits-enfants, une carte d’affaire originale d’une femme qui présente ses atouts, sans oublier cette autre femme qui nous dévoile une version originale de son cerveau. Magnifique collection de 13 tapis.







En prenant ma marche (2005)


Cette exposition est née du simple désir de vouloir capter les moments magiques qui surviennent lors d’une marche quotidienne. Collection de 15 tapis décrivant les rêves d’enfance, les souvenirs chargés d’émotions, les découvertes, les collections de voyage des membres du groupe. 







Mascarade au Capitol (2004)


L’Acadie a un répertoire imposant de coutumes et de traditions populaires. On y retrouve par exemple, la Mi-carême ou la fête de La Chandeleur chez les Acadiens du Cap-Breton ou encore le Mardi-Gras célébré par les Acadiens de la Louisiane. Les Hookeuses du Bor’de’lo ont confectionné une vingtaine de masques colorés en utilisant la technique du hookage. Certains masques ont été réalisés en trois dimensions, créant ainsi une application inusitée à cet art traditionnel.  







Laissons parler les tapis (2004)


Pour souligner le 400e anniversaire de l’Acadie en 2004, le groupe Les Hookeuses du Bor’de’lo a réalisé un projet intergénérationnel dans le cadre de GénieArts. S’inspirant de contes, de légendes et de  chansons de l’Acadie, cette exposition est composée de 47 tapis hookés (18" x 15") jumelés à 47 aquarelles réalisées par de jeunes élèves. Inspirant et touchant.



Login

logo les hookeuses